Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 18:55

 

 

 

Commémorations du 50e anniversaire du
massacre des manifestants algériens à Paris

 

Plusieurs manifestations ponctuent cette commémoration. Outre le défilé parisien, le 17 octobre même (du cinéma le Grand Rex au pont Saint-Michel), plusieurs films seront à l’affiche dès le mercredi suivant.

J’ai évoqué Ici, on noie les Algériens - 17 octobre 1961, le film de Yasmina Adi, je présente aujourd’hui celui de Jacques Panijel. 

Affiche-Octobre-a-Paris.jpg

Octobre à Paris
Un film de Jacques Panijel

 

Panijel1.jpg

 

Panijel2.jpg

 

Panijel3.jpg

 

Toutes les informations viennent du site du film qui est ici, vous pourrez y lire un entretien avec Jacques Panijel datant de 2000 et voir la « préface » à Octobre à Paris, un film de près de 20 minutes intitulé À propos d’octobre de Mehdi Lallaoui.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Levine 15/10/2011 14:58



Version:1.0 StartHTML:0000000209 EndHTML:0000005152 StartFragment:0000002622 EndFragment:0000005116
SourceURL:file://localhost/Users/levine/Desktop/A.Intendance%20/Octobre%20/4%20de%20couv(argumentaire)


 


 


" Les ratonnades d'octobre". Par Michel Levine


Editions Jean-Claude Gawsewitch


Octobre 1961. A Paris, en pleine guerre d'Algérie, Maurice Papon, préfet de police et chef de la répression, instaure un couvre-feu pour les Algériens, citoyens français de seconde zone : chasse
au faciès, interpellations systématiques, bouclages de quartiers, etc. Les conditions de vie deviennent infernales pour des milliers d'hommes et de femmes.


En protestation contre ces mesures qui rappellent l'occupation nazie, le F.L.N. organise le 17 octobre une manifestation pacifique. Aussitôt, Papon "chauffe ses troupes". La machine à tuer est en
marche…On retrouvera des centaines de cadavres dans la Seine.


Le crime commis, c'est le grand silence de la part des autorités et des médias, un mutisme absolu qui durera longtemps. Pour la première fois, on dévoile ce qui était ignoré de l'historiographie
officielle ou soigneusement refoulé. L'auteur s'est livré à une véritable enquête, interrogeant victimes, avocats, témoins.


Michel Levine revient sur cette période tragique de l'Histoire à l'occasion du 50e anniversaire des évènements d'octobre 1961.


 


Michel Levine est historien des Droits de l'Homme. Il a notamment publié chez Fayard Affaires non classées (Archives inédites de la Ligue des Droits de l'Homme).


 



Présentation

Recherche

Archives