Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2009 1 20 /04 /avril /2009 15:58

 

Toujours plus de contrôle, toujours moins de liberté

Rien que de la démagogie


Manifestation contre HADOPI

Samedi 25 avril

 

http://www.manifestation-contre-hadopi.com/

http://www.laquadrature.net/

http://www.partipirate.org/blog/

  

 

Je suggère la lecture de la page de Wikipédia qui est assez complète, très annotée et qui renvoie à une centaine de liens extérieurs. En soi, elle est largement suffisante pour appréhender la question.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_Hadopi

 

Une pétition contre la loi et un gros dossier de la revue SVM

http://www.svmlemag.fr/special/loi_hadopi_creation_et_internet

 

Dossier dans Les Inrockuptibles

http://www.lesinrocks.com/actualite/actu-article/article/hadopi-la-loi-creation-et-internet-qui-divise/

 

« Création et Internet » : inutile précaution ? par Bruno Ory-Lavollée

http://www.lemonde.fr/opinions/article/2009/04/13/creation-et-internet-inutile-precaution-par-bruno-ory-lavollee_1180053_3232.html

 

 

Et pour rire un peu

L’histoire de la pétition de la SACEM (favorable à la loi) : 
 

http://www.numerama.com/magazine/12641-10000-signataires-de-la-Sacem-des-lobbyistes-en-masse-et-meme-un-heros-de-roman.html

http://www.numerama.com/magazine/12679-Quand-Le-Point-defend-de-mauvaise-foi-la-petition-de-la-Sacem.html

 

 

En quoi consiste ce projet de loi ?


La future loi vise à enrayer le téléchargement illégal de musique et/ou de films. Pour se faire, le texte institue un mécanisme de « riposte graduée », sous la houlette de la Haute autorité administrative mise en place pour l'occasion.

Lorsqu’un internaute téléchargera illégalement une oeuvre musicale ou cinématographique depuis Internet, il sera rappelé à l’ordre, d’abord par l’envoi de mails d'avertissement puis, en cas de récidive, d’une lettre recommandée, et enfin par la suspension de son abonnement Internet (et seulement internet !) avec obligation de continuer à payer son accès au web tout les mois.

(Sources : http://www.manifestation-contre-hadopi.com/)

 

 

La France, le pays
des cinéastes franchement cons !


HADOPI : lettre ouverte des cinéastes aux députés
http://www.sacd.fr/HADOPI-lettre-ouverte-des-cineastes-aux-deputes.1080.0.html


Cinéastes signataires :  

Michel ANDRIEU, Jean-Jacques ANNAUD, Jean BECKER, Jean-Jacques BEINEIX, Vera BELMONT, Djamel BENSALAH, Jacob BERGER, Michel BOUJENAH, Patrick BRAOUDE, Guillaume CANET, Christian CARION, Malik CHIBANE, Alain CORNEAU, Jean-Loup DABADIE, Dante DESARTHE, Jacques FANSTEN, Costa GAVRAS, Laurent HEYNEMANN, Agnès JAOUI, Pierre JOLIVET, Gérard JUGNOT, Cédric KLAPISCH, Georges LAUTNER, Patrice LECONTE, Philippe LIORET, Radu MIHAILEANU, Claude MILLER, Jean-Marie POIRE, Jean-Paul RAPPENEAU, Jean-Paul SALOME, Coline SERREAU, Bertrand TAVERNIER, Pascal THOMAS, Danièle THOMPSON, Bertrand VAN EFFENTERRE, Francis VEBER, Christian VINCENT.

 

Quelques chanteurs et musiciens soutiennent aussi la loi 

Dont Françoise Hardy (tant pis), Sanseverino, Christophe Mae, Renan Luce, Maxime Le Forestier, Thomas Dutronc, Tété, Arthur H, Bertrand Burgalat…

 

 Un autre ton :

Lettre ouverte aux spectateurs citoyens
http://www.liberation.fr/culture/0101560675-lettre-ouverte-aux-spectateurs-citoyens

 

« Pourtant, cette loi, qui prétend se poser en défenseur de la création, ne fait qu’instaurer un mécanisme de sanctions à la constitutionnalité douteuse et au fonctionnement fumeux.


« Fruit d’un lobbying massif, fondée sur la présomption de culpabilité, la loi Création et Internet crée l’Hadopi, une haute autorité contrôlée par l’exécutif et qui pourra, sans qu’aucune preuve fiable ne soit apportée et sans qu’aucun recours gracieux ne soit possible, couper durant une durée extensible à l’infini la connexion Internet d’un usager.


« Pis, et contrairement à ce qui a été écrit ici et là, aucune disposition législative ne prévoit que cette procédure se substitue aux poursuites pénales et civiles, faisant de la double peine une réalité envisageable. »


Chantal Akerman, Christophe Honoré, Jean-Pierre Limosin, Zina Modiano, Gaël Morel, Victoria Abril, Catherine Deneuve, Louis Garrel, Yann Gonzalez, Clotilde Hesme, Chiara Mastroianni, Agathe Berman, Paulo Branco sauvent  l’honneur d’une profession passablement réactionnaire.



Le texte de loi 
http://www.assemblee-nationale.fr/13/projets/pl1240.asp



Partager cet article

Repost 0
Published by shige - dans HADOPI
commenter cet article

commentaires

Présentation

Recherche

Archives