Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 14:00

 

 

 

Grasset1.jpg

 

« Eugène Grasset, l’art et l’ornement »

j’usqu’au 12 juin 2010
au musée cantonal des Beaux-arts de Lausanne
(Palais de Rumine, place de la Riponne)

 

Présentation du musée :

Meubles, affiches, illustrations, tapisseries, céramiques, vitraux, bijoux, calendriers, estampes décoratives… Eugène Grasset (1845-1917) a exercé une influence majeure sur la renaissance des arts décoratifs en France à l’époque de l’Art nouveau.

Lausannois naturalisé français, il s’installe à Paris en 1871 où ses rencontres avec les artistes du cabaret Le Chat Noir et surtout avec l’imprimeur Charles Gillot le font participer au renouveau industriel et esthétique du mobilier, de l’illustration et de l’affiche. Ne concevant l’art de demain que guidé par l’observation de la nature, ce fils d’ébéniste conjugue une culture encyclopédique et une connaissance des matériaux et des techniques qu’il met au service d’une beauté décorative moderne, répandue dans les objets du quotidien. Perméable aux courants néomédiéviste, japoniste et symboliste, Grasset est consacré maître de la nouvelle génération après son exposition de 1894 au Salon des Cent. Créateur de la célèbre Semeuse à tout vent, emblème des éditions Larousse, il dessine aussi une typographie, le caractère Grasset. Il triomphe en 1900 à l’Exposition universelle de Paris, où il expose des bijoux dessinés pour le joaillier Henri Vever.

L’engagement de Grasset dans ses activités d’enseignant et de théoricien avec la publication de La Plante et ses applications ornementales (1896-1897) et de la Méthode de composition ornementale (1905) lui donne un rôle de précurseur que lui reconnaîtront notamment Alphonse Mucha, Augusto Giacometti, Maurice Pillard- Verneuil, Paul Berthon.

 

Grasset2.jpg

 

Exposition

L’exposition montre comment, dans le Paris de la Belle Époque, l’art a voulu changer la vie. Son parcours chronologique et thématique se déroule en dix étapes : De l’Orient au Moyen Âge, La nature et ses applications ornementales, Les ouvrages illustrés, Le vitrail, L’affiche, Les estampes décoratives, Mois et Saisons, Femmes emblématiques, La musique, Les nuages.

 

Catalogue

Trente ans après la publication de la dernière monographie de référence sur l’artiste, un ouvrage en français de 224 pages, richement illustré, paraît aux éditions Cinq Continents à Milan. Avec des essais de Marie-Eve Celio-Scheurer, Danielle Chaperon et Philippe Kaenel, Hugues Fiblec et Rossella Froissart, Jean-David Jumeau-Lafond, Catherine Lepdor, Jean- François Luneau, Anne Murray-Robertson, Odile Nouvel-Kammerer, Evelyne Possémé, François Rappo, Nicholas-Henri Zmelty.

Prix : CHF 55.- / Après l’exposition : CHF 60.-

 

Le site est ici, avec une autre présentation. L’affiche de l’exposition est ici où il est aussi question des collections du musée cantonal.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

Recherche

Archives