Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2009 7 22 /11 /novembre /2009 17:53

Pour Laurent



Historien de l’art, Jean-Michel Palmier est sans doute l’un des plus grands spécialistes de l’Allemagne de l’entre-deux-guerres et des avant-gardes. Ses travaux, trop souvent épuisés, demeurent des références incontournables.

Présentation de l’INHA (lien ci-contre) :


Jean-Michel Palmier
Sur l’expressionnisme. Berlin années vingt


Jeudi 3 décembre 2009 à 18 h
Institut d’histoire de l’art (INHA)
Galerie Colbert, salle Giorgio Vasari (1er étage)
2, rue Vivienne, 75002 Paris
Accès par le 6 de la rue des Petits-Champs


L’INHA et les éditions Le bleu du ciel ont le plaisir de vous inviter à une présentation du livre

Jean-Michel Palmier
Sur l’expressionnisme, Berlin années vingt

Cette présentation sera animée par Lionel Richard et Florent Perrier, qui ont préfacé et édité l’ouvrage, et Didier Vergnaud, directeur des éditions Le bleu du ciel (http://editionlebleuduciel.free.fr).


Jean-Michel Palmier (1944-1998)

Professeur d’esthétique et sciences de l’art à l’université de Paris I (Panthéon-Sorbonne), était spécialiste des courants artistiques et idéologiques de la République de Weimar. Entre 1976 et 1983, il publiera plusieurs ouvrages de référence consacrés à l’Expressionnisme allemand (notamment, en 3 volumes chez Payot, L’Expressionnisme comme révolte. Apocalypse et révolution et L’Expressionnisme et les arts).

Ses dernières recherches d’envergure portèrent sur l’exil antifasciste (Weimar en exil. Le destin de l’émigration intellectuelle allemande antinazie en Europe et aux États-Unis. Payot, 1988, 2 vol.) et sur Walter Benjamin (Le chiffonnier, l’Ange et le Petit Bossu. Esthétique et politique chez Walter Benjamin. Klincksieck, 2006. Édité par F. Perrier, ce volume paraît en traduction allemande chez Suhrkamp en novembre 2009).


Les intervenants

Florent Perrier

Docteur en esthétique de l’université de Paris I (Panthéon-Sorbonne) où il a enseigné cinq années durant, Florent Perrier participe actuellement à la nouvelle édition critique allemande de Paris, capitale du XIXe siècle de Walter Benjamin. Chercheur associé à l’Institut Mémoires de l’édition contemporaine (IMEC), il a édité et présenté les Rêveries d’un montreur d’ombres de Jean-Michel Palmier après avoir édité, préfacé et annoté son ouvrage posthume, Walter Benjamin. Le chiffonnier, l’Ange et le Petit Bossu.

Ses travaux personnels portent sur l’esthétique de la résistance et sur le rapport entre art et politique à partir des socialismes utopiques français, sa thèse remaniée étant à paraître sous le titre Topeaugraphies de l’utopie - esquisses sur l’art, l’utopie et le politique.

Lionel Richard
Professeur honoraire des universités, Lionel Richard s’est spécialisé dans l’histoire culturelle de l’Allemagne des XIXe et XXe siècles, ainsi que dans les relations littéraires et artistiques franco-allemandes. Il est l’auteur de nombreuses contributions sur l’Expressionnisme, et notamment de quatre livres : Expressionnistes allemands (François Maspero, 1974, nouvelle édition chez Complexe, 2001), Encyclopédie de l’Expressionnisme (Paris, Somogy, 1978, épuisé), D’une apocalypse à l’autre (10/18, 1976, réédition Somogy 1998, épuisé), Direction Berlin : Herwarth Walden et la revue « Der Sturm » (Paris/Bruxelles, Didier Devillez, 2008). Toute dernière publication : Comprendre le Bauhaus (éditions Infolio).


* * *

Principaux ouvrages de Jean-Michel Palmier

J’ai écarté les nombreuses préfaces et n’ai pris en compte que les éditions originales. Je n’ai pas signalé non plus les collections auxquelles se rattachent les ouvrages ; j’ai fait au plus simple.


Hegel, Essai sur la formation du système hégélien, Paris, Éditions universitaires, 1968, 128 p.

Les Écrits politiques de Heidegger, Paris, Éditions de l’Herne, 1968, 348 p.

Lacan, Le symbolique et l’imaginaire…, Éditions universitaires, 1969, 159 p.

Wilhelm Reich, Essai sur la naissance du freudo-marxisme, Paris, Union générale d’éditions (10/18), 1969, 192 p.

Sur Herbert Marcuse, Union générale d’éditions (10/18), 1969, 189 p.

Situation de Georg Trakl, Paris, Pierre Belfond, 1972, 557 p.

Herbert Marcuse et la nouvelle gauche, Pierre Belfond, 1973, 626 p.

Lénine, l’art et la révolution, Essai sur la formation de l’esthétique soviétique, Paris, Payot, 1975, 550 p.

Berliner requiem, Paris, Galilée, 1976, 245 p.

L’Expressionnisme comme révolte. 1, Apocalypse et révolution, Payot, 1978, 479 p.

L’Expressionnisme et les arts. 1, Portrait d’une génération, Payot, 1979, 358 p.

L’Expressionnisme et les arts. 2, Peinture, théâtre, cinéma, Payot, 1980, 332 p.

(Avec Maria Piscator) Piscator et le théâtre politique, Payot, 1983, 212 p.

Retour à Berlin, Payot, 1989, 305 p.

Weimar en exil, Le destin de l’émigration intellectuelle allemande antinazie en Europe et aux États-Unis, Payot, 1987, 2 vol., 533 p., 486 p.

Fragments sur la vie mutilée : 1996, 97, 98, Paris, Sens & Tonka, 1999, 60 p.

Walter Benjamin, le chiffonnier, l’ange et le petit bossu, Esthétique et politique chez Walter Benjamin, Paris, Klincksieck, 2006, XLVII-866 p.

Rêveries d’un montreur d’ombres, Paris, Christian Bourgois, 2007, 102 p.

(Source : BNF.)


Partager cet article

Repost 0
Published by shige - dans Avant-garde
commenter cet article

commentaires

Présentation

Recherche

Archives