Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 septembre 2010 7 05 /09 /septembre /2010 06:14

 

 

Depuis le temps que je m’étais promis de le faire, je suis heureux d’ouvrir une mini-série réservée aux restaurants asiatiques de Paris (cuisine chinoise, japonaise, vietnamienne et peut-être d’autres). Je débute cette sélection avec une adresse japonaise, un restaurant de la rue Sainte-Anne, bien entendu – l’avenue de l’Opéra étant le cœur historique de la restauration japonaise.

 

naniwa-ya1.jpg

 

Restaurant japonais : Naniwa-ya

 

Je ne me souviens plus à quand remonte ma toute première visite en ce lieu, dix ou douze ans, peut-être plus. À cette époque, la clientèle se composait d’une immense majorité de Japonais ; cette tendance s’est totalement inversée et l’on n’y rencontre presque plus que des Européens. Mais je vous rassure, au cours des années, la nourriture n’a pas changée d’un iota, et c’est bien là l’essentiel.

Si j’y suis si souvent retourné, c’est d’abord pour leur tempura soba (une soupe de nouilles au blé de sarrazin recouverte de beignets de crevettes) qui me rappelle celles que je mangeais à Tokyo à n’importe quelle heure du jour et de la nuit, directement dans la rue, dans des échoppes. Ces boutiques étaient (en existe-t-il encore ?) les ultimes témoignages d’un mode de vie populaire qui a presque entièrement disparu de la mégapole, il y a plusieurs décennies déjà.

Je précise que le tempura soba peut être aussi servi froid, mais vous ne trouverez pas ce plat dans la rue, il est réservé aux restaurants ; c’est une recette plus huppée, plus snob aussi parce qu’elle n’est pas forcément meilleure. D’ailleurs, je me garderai bien de vous indiquer des adresses parisiennes où la goûter ; elles sont hors de prix et généralement indignes de leurs tarifs. Pour ma part, c’est la seule recette que je sais cuisiner, le bouillon de soupe étant un vrai casse-tête.

Revenons à Naniwa-ya. Aujourd’hui, je commande d’autres plats comme leurs donburi, un mélange de riz et d’omelette avec des légumes ou de la viande, et qui tient bien au ventre. En guise d’entrée, j’aime commencer avec un onigiri ou un inari, souvent les deux. Ce sont des boulettes de riz froid qui ne coûtent rien et que vous devez absolument commander.

Naniwa-ya est un endroit très agréable, extrêmement propre. Comme presque tous les restaurants japonais de la rue Sainte-Anne, c’est une « cantine » aux tarifs très abordables. D’ailleurs, je ne parlerais ici que d’endroits pas chers, n’en fréquentant pas d’autres. La cuisine y est basique, dans le bon sens du terme, et familiale. Comme le thé est offert, on s’en tire généralement pour environ dix euros par personne.

Le restaurant offre une carte plus complète le soir, heure à laquelle on fait souvent la queue, ce qui est très rarement le cas en journée (sauf à 13 heures pile, évidemment). Enfin, j’indique que le restaurant est ouvert non-stop de 11 h 30 à 22 h 30. Quelle meilleure adresse pourriez-vous trouver, en sortant du Louvre, en plein après-midi ?

 

Naniwa-ya, 11, rue Sainte-Anne, 75001 Paris.
Tél. : 01 40 20 43 10.
Métros : Pyramides, Palais Royal-Musée du Louvre.

 

naniwa-ya2.jpg

 

Partager cet article

Repost 0
Published by shige - dans Japon
commenter cet article

commentaires

vanessa.b 16/09/2010 18:33


la rue Sainte-Anne serait-elle devenue folle ?


shige 16/09/2010 14:44


Une vieille légende parisienne circule concernant ce fameux numéro onze de la rue Sainte-Anne. Il semblerait qu'il y en ai huit ou neuf, point sur lequel de nombreux historiens ne cessent de
polémiquer, certains avançant qu'il y en a treize, d'autres six, il y en a même pour prétendre que le numéro onze n'a jamais existé, que c'est un mythe de la rue Saint-Anne.


vanessa.b 15/09/2010 19:07


comment ça " il existe bel et bien un restaurant "You" au 11... " ?! Je l'ai dit, c'est donc vrai ! :-)
En revanche, un détail m'interpelle... combien y a-t-il de n°11 dans la rue Sainte-Anne ? S'il y a deux restaurants domiciliés à la même adresse (ce qui est impossible), c'est qu'il y a deux n°11 ?


shige 15/09/2010 18:06


J'ai mangé un bento (plateau-repas) un peu plus bas, ordinaire, service passable, et pas forcément donné. Il ne figurera pas dans ma liste celui-là...


shige 15/09/2010 18:05


Je suis passé devant en début d'après-midi, et il existe bel et bien un restaurant "You" au 11... je ne l'avais jamais vu.


Présentation

Recherche

Archives