Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 08:03

 

 

 

« En Chine, “le consensus de l’après
4 juin est en train de s’effriter” »

par Benjamin Gauducheau
Aujourd’hui la Chine, le 4 juin 2011

 

Grand spécialiste de la Chine, Jean-Philippe Béja revient sur la frénésie répressive qui sévit actuellement en Chine, que beaucoup d’observateurs estiment être la pire depuis le massacre de Tiananmen, le 4 juin 1989.

 

Quel est le bilan du mouvement répressif qui s’est abattu sur la société civile chinoise depuis que les « révolutions du jasmin » ont ébranlé le monde arabe ?

Jean-Philippe Béja : D’abord, je ne pense pas que ce retour en arrière ait commencé à ce moment-là, même s’il est indéniable qu’il s’est accéléré. Pour moi, cela a commencé avec les Jeux Olympiques et la répression au Tibet, puis avec la condamnation de Liu Xiaobo à 11 ans de prison.

Quant au bilan, il est difficile à établir, car beaucoup de gens ont été arrêtés sans qu’on le sache, notamment dans les districts reculés. Mais on estime qu’entre les disparitions, les assignations à résidence et les arrestations (dont certains ont déjà été relâchés), on arrive au moins à 100 ou 120 personnes.

C’est une répression tous azimuts avec toutes sortes de gradations dans l’intimidation, qui utilise une nouvelle méthode déjà expérimentée sur l’avocat Gao Zhisheng.

On les prend, on les garde un mois ou deux et quand ils ressortent, ils ne parlent pas. On a obtenu leur silence par des pressions psychologiques, peut-être des sévices physiques.

Je rappelle par ailleurs que la femme de Liu Xiaobo, Liu Xia, est toujours assignée à résidence, et ce depuis le mois d’octobre dernier.

C’est donc un vaste mouvement dirigé vers toutes sortes d’activistes. Comme le disait récemment Jiang Yu, la porte-parole du ministère des affaires étrangères, la loi ne s’applique pas pour certaines personnes.

 

La suite est à lire ici. Un article de Jean-Philippe Béja se trouve .

 

Partager cet article

Repost 0
Published by shige - dans Chine
commenter cet article

commentaires

Présentation

Recherche

Archives