Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 février 2009 7 15 /02 /février /2009 18:00



 

Une pure fashion victim

 

 

 

 


 

 

Photos prises le 26 octobre 2008.


 

Repost 0
Published by shige - dans Chine
commenter cet article
15 février 2009 7 15 /02 /février /2009 10:19


 

 


L’Avant-garde russe dans la collection Costakis
Du 6 novembre 2008 au 2 mars 2009

 

Musée Maillol-Fondation Dina Vierny
61, rue de Grenelle, 75007 Paris

 

Ensevelie sous le poids de la censure en Union Soviétique, l’avant-garde russe des années 20, longtemps connue des seuls spécialistes, n’a été redécouverte que tardivement en Occident. Depuis la mémorable exposition « Paris-Moscou » organisée en 89 au Centre Georges Pompidou, aucune vision d’ensemble de ce mouvement artistique d’une formidable modernité et fécondité n’a été présentée à Paris.

[Il me semble que la fameuse exposition s’est plutôt tenue en 1979 ; ce qui aggrave le propos !] 


La prestigieuse et mythique collection Costakis sera montrée pour la première fois en France. Cette collection privée, comptant 1 300 œuvres, la plus importante au monde consacrée à l’abstraction russe, aujourd’hui conservée au Musée d’Art Contemporain de Thessalonique a été patiemment rassemblée par un amateur éclairé et passionné, d’origine grecque, ayant passé presque toute sa vie à Moscou.


À travers plus de 200 œuvres, le musée Maillol présentera l’essentiel et le plus surprenant de cette collection, tant les œuvres des artistes les plus célèbres tels Rodchenko, Lissitzky, Tatline, Popova, que les œuvres d’artistes méconnus et montrés pour la première fois en France, tels Kudriashev, Redko, Anders, Nikritin…


À travers ce kaléidoscope, on percevra l’incroyable créativité et diversité de l’avant-garde russe des années 20, qui ne se limite pas au constructivisme, son expression dominante, mais préfigure des mouvements artistiques qui se développeront ultérieurement en Occident, tels l’abstraction géométrique, le biomorphisme, l’art informel, l’abstraction lyrique, l’expressionnisme abstrait, le minimalisme.

 

Portés par l’enthousiasme et l’utopie révolutionnaire, les artistes russes d’avant-garde ont cherché par des recherches formelles radicalement novatrices à anticiper un monde nouveau, reposant sur des bases rationnelles, où seraient abolie toute hiérarchie entre les arts comme entre les hommes.


 

 

Repost 0
Published by shige - dans Avant-garde
commenter cet article
15 février 2009 7 15 /02 /février /2009 09:46


 

L’Entraide
Un facteur de l’évolution
Par Pierre Kropotkine
(Aden, 2009)

 


Et si la loi de la jungle n’était pas la loi du plus fort ? Et si la loi qui domine dans la nature était l’entraide ? Et si la nature humaine était d’abord et avant tout, à la lumière de la vie sociale, disposée à la coopération mutuelle dans l’intérêt de tous ? Rédigé il y a plus de cent ans dans le but de dénoncer le darwinisme social, interprétation fallacieuse des théories évolutionnistes qui prétend que la société est régie par les lois de l’évolution où seul le meilleur s’adapte et gagne la grande compétition de la vie sociale et économique, ce livre démontre que l’entraide et la solidarité ont davantage contribué à la création et la prospérité des sociétés humaines que la compétition de chacun contre tous.
 

Dans ce classique de la littérature révolutionnaire, Kropotkine accumule les données prouvant que la coopération et l’aide réciproque sont des pratiques communes et essentielles parmi les animaux mais aussi et surtout parmi les hommes. « L’Entraide » est un livre-clé de la biologie évolutive et de l’étude des sociétés, il pose les fondements mêmes d’une éthique libertaire et est, à l’orée du XXIe siècle, une formidable leçon d’optimisme.


 




Repost 0
Published by shige - dans Charles Darwin
commenter cet article
15 février 2009 7 15 /02 /février /2009 09:11




1913, année de rupture

Du 24 au 28 février 2009
À la Cité de la musique

  

Un an avant la Première Guerre mondiale, le paysage musical semble anticiper les bouleversements à venir. Du scandale du Sacre du printemps à la saisissante brièveté des pièces de Schönberg et de ses élèves, rien ne semble plus être comme avant.

 

Dans toutes les disciplines artistiques, l’année 1913 marque un tournant que certains ont analysé comme le pressentiment de la tragédie guerrière qui suivra. Outre le scandale du Sacre du printemps, cette année voit aussi l’apparition du premier ready-made de Marcel Duchamp ou de nouvelles formes d’art scénique, comme La Main heureuse d’Arnold Schönberg. Le croisement des arts s’exprime par l’incursion de la musique dans la peinture, comme dans les Rythmes colorés de Léopold Survage ou chez les Futuristes italiens. Parmi ces derniers, le compositeur Luigi Russolo publie en 1913 son célèbre manifeste L’Art des bruits, ouvrant la porte à l’intégration des sons urbains dans la musique. C’est de cette recherche de l’inouï que témoignent aussi les oeuvres du concert qui suit la table ronde : chacun à sa manière, Satie, Busoni, Bartók ou Cowell ont poursuivi l’exploration d’univers sonores inédits.


 

Programme du samedi 28 février

 

15 h :

Table ronde animée par Marcella Lista, historienne de l’art avec Philippe Albèra, musicologue, Daniel Dobbels, écrivain et chorégraphe, Pascal Rousseau, historien de l’art

 

17 h 30 :

Concert : Ferruccio Busoni (Sonatina Seconda, K. 257), Arnold Schönberg (Trois pièces pour piano, op. 11), Alexandre Scriabine (Sonate n°9, op. 68), Abel Decaux (Clair de lune), Gabriel Fauré (Nocturne n°11 / opus 107 en fa mineur pour piano), Claude Debussy (La terrasse des audiences au clair de lune, Feux d’artifice), Henry Cowell (Aeolian Harp, Exultation).

 

Entrée : 18 €.

 

Programme des autres évènements de « 1913, naissance des avant-gardes », du 24 au 26 février, avec l’Ensemble Intercontemporain, le Brussels Philarmonic, Stéphanie d’Oustrac & Pascal Jourdan :
http://www.cite-musique.fr/francais/cycle.aspx?id=294

 

 

Repost 0
Published by shige - dans Avant-garde
commenter cet article
14 février 2009 6 14 /02 /février /2009 08:25


 

 

« Une Européenne en Chine »
Par Julia Kristeva


Conférence au Centre culturel français de Pékin
 

Le mardi 24 février à partir de 18 h 30 


 

Repost 0
Published by shige - dans Chine
commenter cet article
14 février 2009 6 14 /02 /février /2009 08:06




Giorgio de Chirico
La fabrique des rêves

 

Musée d’Art moderne de la Ville de Paris
Du 13 février au 24 mai 2009



Cent soixante-dix peintures, sculptures, œuvres graphiques et une sélection d’archives retracent le parcours de l’artiste actif de 1909 à 1975. 


 

Repost 0
Published by shige - dans Avant-garde
commenter cet article
13 février 2009 5 13 /02 /février /2009 16:58



  

Pour les amis de Pékin, voici l’annonce de la tenue d’un festival du cinéma indépendant et expérimental.

 

“The 3rd New Beijing International Movie Week - 中外青年电影交流周 will run from Feb. 28 ~ March 8, 2009.” 

 
 

Attention ! Ça commence après-demain 
avec une avant-première au D-22 


February 15

215

(Candy) and The Street Cleaner at D~22

 


http://www.beijingfilmfest.org/ 



Repost 0
Published by shige - dans Chine
commenter cet article
13 février 2009 5 13 /02 /février /2009 16:36


 

Instructions pour une prise d’âmes
Artaud et l’envoûtement occidental

Par Frédéric Neyrat
(La Phocide, 2009)

 

Présentation de l’éditeur

« Le monde de la terre actuelle est mené par des séries d’envoûtements concertés et calculés » nous dit Antonin Artaud. Quelle signification autre que délirante accorder à une telle déclaration ? L’hypothèse qui gouverne ce livre est la suivante : la folie d’Artaud est entrée en conjonction - en résonance - avec le déni occidental. Sa folie s’exprime là où l’« Occident » a toujours refusé de s’exprimer sur lui-même - à moins qu’il n’en ait jamais été capable. L’envoûtement est un nom qui vient à la place de l’impensé occidental. L’impensé colonial. L’impensé du rapport entre Dieu, la techno-science et le capitalisme. L’impensé qui empêche de vivre et donne faim. L’impensé du corps auquel on fabrique une âme. On dira pourtant que l’on sait pertinemment aujourd’hui ce que sont le colonialisme et le post-colonialisme, le monothéisme, la Big Science et le capitalisme. Mais si l’on sait, nous dit Artaud, alors c’est pire. C’est qu’on ne veut vraiment rien changer et qu’on se veut du mal. L’impensé serait-il ce que nous savons le plus ? Plutôt bizarre... Serions-nous envoûtés ? 

 

Site de l’éditeur :
http://www.phocide.fr/


Repost 0
Published by shige - dans Avant-garde
commenter cet article
13 février 2009 5 13 /02 /février /2009 16:07



 

Essai clinique prometteur d’un vaccin contre la shigellose

 

« Dues à plusieurs sérotypes de la bactérie Shigella dysenteriae, la shigellose ou dysenterie bacillaire est responsable chaque année, selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), de plusieurs centaines de milliers de décès dans les pays défavorisés, plus particulièrement chez les jeunes enfants. Ainsi l’espèce responsable de la forme la plus grave de la maladie, Shigella dysenteriae sérotype 1, provoque des épidémies brutales et incontrôlables marquées par des taux d’attaque et de mortalité très élevés. Qui plus est, elle est multirésistante aux antibiotiques, y compris aux fluoroquinolones. D’où l’importance des résultats qui viennent d’être publiés dans la revue Vaccine, concernant un essai clinique de phase II visant à évaluer l’efficacité d’un vaccin oral contre le sérotype 1 de cette bactérie. »


http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/57717.htm

 


Repost 0
13 février 2009 5 13 /02 /février /2009 16:01


 
 

Au sujet de l’état de la recherche et de l’enseignement supérieur en France, je suggère la lecture d’un texte disponible en Pdf à l’adresse suivante, http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article1786

 

Cette analyse est intitulée « Un commentaire de texte du discours de Nicolas Sarkozy, “à l’occasion du lancement de la réflexion pour une stratégie nationale de recherche et d’innovation (22 janvier 2009)” » et signée Antoine Destemberg, ATER d’histoire médiévale à Paris I. (Le responsable de l’UFR d’histoire serait bien inspiré de lui trouver un poste fixe.) Ce spécialiste de l’université au Moyen Âge a entrepris de décortiquer le discours du 22 janvier avec précision, minutie et patience (le texte court sur 30 pages). Le résultat est imparable.

 

Il a vraiment fallut ce discours du 22 janvier, dont j’ai vu des extraits dans un habile montage critique disponible sur Internet, les propos mensongers et insultants, tout à fait scandaleux et inacceptables de ce chefaillon cocaïnomane, inculte et vulgaire, pour que je sorte de ma réserve et rompe la sorte de promesse que je m’étais faite de ne pas parler sur ce blog de ce mec qui me fait horreur et honte. 


 

Repost 0
Published by shige - dans La recherche
commenter cet article

Présentation

Recherche

Archives