Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 janvier 2011 4 27 /01 /janvier /2011 01:25

 

 

 

Barr.jpg

 

Alfred H. Barr, Jr, généalogie (dont le principe est très contestable) pour la couverture du catalogue de l’exposition “Cubism and Abstract Art”, présentée en 1936 au MOMA, à New York.

Merci à Maxime.

 

Repost 0
27 janvier 2011 4 27 /01 /janvier /2011 00:49

 

 

 

Internet est une formidable caisse de résonance : une bonne idée, un projet différent, en deux temps trois mouvements, l’ensemble peut trouver un écho délirant sur la toile. Les graphistes débutants le savent bien qui multiplient les essais les plus originaux pour attirer l’attention. Dans le meilleur des cas, leurs œuvres atterrissent sur ffffound!, et le plus souvent nulle part, comme un coup d’épée dans l’eau.

Du coup, les « faux » abondent : affiches de films, couvertures de livres, tout est bon pour se faire remarquer. Dans cette loterie, M. S. Corley a touché le gros lot. En réinventant les couvertures de la série Harry Potter à la manière des classiques de Penguin, on a justement remarqué la qualité de cet exercice, jusque chez Warner Bros. qui craignait que le jeune dessinateur n’aille les mettre en vente… (Les pauvres : quel manque à gagner !)

 

1_the-philosophers-stone.jpg2_the-chamber-of-secrets.jpg3_the-prisoner-of-azkaban.jpg4_the-goblet-of-fire.jpg5_the-order-of-the-pheonix.jpg6_the-half-blood-prince.jpg7_the-deathly-hallows.jpg

 

Corley a aussi retravaillé les visuels des œuvres de C. S. Lewis, Philip Pullman et Scott Fitzgerald. L’ensemble est à découvrir ici ou .

 

Repost 0
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 04:56

 

 

 

L-amour-en-visites-L-ombre-des-idees.jpgDos-Amour-en-visites-L-ombre-des-idees.jpg

 

Les couvertures viennent du site de Julien Schuh, L’ombre des idées, auteur de plusieurs études jarryques. La page intérieure vient de la numérisation du livre par la bibliothèque de Laval.

 

L-Amour-en-visites.jpg

 

Repost 0
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 03:31

 

Ulysses.jpg

Ulysses-notice.jpg

Et cela vient aussi de Bromer Booksellers.

 

Repost 0
Published by shige - dans Avant-garde
commenter cet article
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 03:23

 

 

 

Romek-Marber-1.jpgRomek-Marber-2.jpg

 

Les couvertures viennent de Flickr-Penguinbooks. Le schéma ci-dessous du site Gridness. D’autres couvertures de la collection Penguin Crime sont à voir sur ce site aussi instructif qu’élégant, ici.

 

Romek-Marber-3.jpg

 

Repost 0
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 02:21

 

 

 

Peguin1.jpgPenguin2.jpgPenguin3.jpgPenguin4.jpg

 

“The colour coding largely followed Penguin’s original design; described on the rear cover of the new series as: ‘Light Blue for big ideas; Green for mystery; Orange for fantastic fiction; Pink for distant lands; Dark blue for real lives; Purple for viewpoints.’ These descriptions adopted a slightly more prosaic stance on the front covers; with ‘distant lands’ following the original designation of ‘Travel & Adventure’, and, respectively, Non-Fiction, Crime, Fiction, Biography and Essays (almost exactly matching the original Penguin designations).”

Commentaire et images de la Peguin Collector Society.

Penguin est ici aussi (réédition des James Bond de Ian Fleming).

 

Repost 0
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 01:05

 

 

 

Pour Marc K. qui s’y trouvait

 

Brussels-Affair1.jpgBrussels-Affair2.jpgfront.jpegBack.jpeg

 

 

Deux éditions de l’album pirate des Rolling Stones enregistré en 1973, Brussels Affair, le plus célèbre, l’un des meilleurs, sans doute parce que le début des années soixante-dix a été la période la plus riche du groupe, tant discographiquement que sur scène.

 

Repost 0
Published by shige - dans Musique
commenter cet article
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 21:20

 

 

 

 

minialicebig_a.jpgminialicebig_e.jpgminialicebig_b.jpg

 

Texte de l’annonce du libraire :

Minia Press. Carroll, Lewis. Alice’s Adventures in Wonderland. N.p., (c. 1940s). (x), 192 pp. With reproductions of all forty-two of John Tenniel’s famous black and white illustrations from the first edition of the book. Includes a full-page frontispiece of the King and Queen at the trial of the Knave of Hearts. Bound in full green cloth, the front cover with an illustration of the White Rabbit and lettering in gilt. Spine also decorated and lettered in gilt. (2 3/16 by 1 1/2; 56x38mm.).

Bromer Booksellers à Boston.

 

Repost 0
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 18:53

 

 

Je transmets cet appel en faveur du festival Paris quartier d’été qui est très sérieusement menacé.

 

Après vingt et un an d’existence, le festival Paris quartier d’été se trouve menacé, dans le fond et dans la forme, au point que nous nous mobilisons aujourd’hui pour sa défense. L’expérience récente nous a montré que l’adhésion et le soutien du public et des artistes reste le meilleur de nos arguments.

Merci de faire tourner ce message, et si le contenu de notre appel vous agrée, de signer la pétition en cliquant ici :
http://www.quartierdete.com/petition/?petition=4

 

Nous avons d’ores et déjà le soutien de Pierre Boulez comme de Yvette Horner, de Patrice Chéreau comme de la tribu Romanès, de Trisha Brown comme de Shirley et Dino, ou encore de Jack Ralite comme de Rama Yade ! Sans oublier Bernard Latarjet, Guillaume Cerutti, Pierre Bergé, Mikhail Rudy, Pierre Henry et tant d’autres, professionnels et spectateurs.

Bien à vous et merci !

Carole Fierz

 

Festival Paris quartier d’été
5, rue Boudreau

75009 Paris - France
www.quartierdete.com

email : c.fierz@quartierdete.com

Tél : + 33 (01) 44 94 98 00 (standard)
Fax : + 33 (0)1 44 94 98 01

 

ribambelle.jpg

 

Appel pour Paris quartier d’été
afin d’empêcher la disparition probable du festival

 

C’est l’hiver à Paris et l’été nous semble loin. Reviendra-t-il seulement ?
Il pourrait bien revenir sans le festival Paris quartier d’été.

En  effet, le Ministère de la Culture nous a signifié une baisse de 30 % de notre subvention. Et, dans le même moment, on nous confirme que la Comédie-Française en travaux s’apprête à construire un théâtre dans la cour du Palais Royal, scellant, pour quelques années en tous cas, la disparition de la seule grande scène à ciel ouvert de Paris. Depuis 1992, ce lieu phare du festival, qui accueillait jusqu’à 900 spectateurs par soir, rassemblait les attentes des artistes les plus exigeants et celles d’un public qui lui assurait encore l’été dernier un taux de remplissage de plus de 95 %.

Paris quartier d’été est ainsi supposé continuer privé non seulement d’une partie importante de sa subvention mais aussi de la part majeure de ses recettes propres.

Que faire ? Les possibilités qui s’offrent à nous semblent toutes s’opposer aux principes qui nous ont permis d’obtenir, depuis vingt et un an, l’adhésion renouvelée du public et la confiance des artistes.

Il nous serait difficile de réduire notre équipe : pour offrir une quarantaine de spectacles différents chaque été, le festival n’emploie que trois personnes en CDI (dont une à temps partiel), et 88 % des contrats y sont inférieurs à un mois.

Devons-nous cesser d’accueillir des compagnies de dimension internationale ? Ou brader les attentes matérielles et financières des artistes ? Ce serait, à court ou moyen terme, une nouvelle et bien triste façon de signer notre perte.

Pouvons-nous nous envisager de proposer aux Parisiens et Franciliens, plutôt qu’un projet artistique, une forme d’animation culturelle ? D’autres, dont c’est le talent et la mission, le font bien mieux que nous.

Devons-nous augmenter le prix des places ? Renoncer à mettre les spectacles les plus ambitieux, les plus rares, à la portée des budgets les plus modestes ? Ou réduire drastiquement la proportion des spectacles gratuits ? Ce serait, en temps de crise, creuser encore un peu plus le sillon de l’exclusion. Et nous perdrions alors le droit d’apposer à notre manifestation le bel adjectif de « populaire ».

Parce qu’aucune de ces hypothèses n’a de sens, Paris quartier d’été en appelle aujourd’hui à ceux qui ont fait son succès. Spectateurs et artistes, amis, partenaires, de Paris et d’ailleurs, manifestez votre soutien en signant l’appel pour Paris quartier d’été.

J’affirme mon soutien au festival Paris quartier d’été, mon adhésion à son projet, et demande que tout soit mis en œuvre pour lui permettre de mener à bien sa mission.

 

DECOUVREZ-.jpgCIRCULEZ.jpgPARTAGEZ.jpgSORTEZ.jpg

 

Illustrations : Mix & Remix pour Paris quartier d’été.

Pour mémoire, il a été question du festival ici, ici et .

 

Repost 0
Published by shige - dans Musique
commenter cet article
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 16:56

 

 

art-is-propaganda.jpg

George Orwell, All Art is Propaganda, Critical Essays, Orlando (Floride), Harcourt, 2008. Édition établie par George Packer, préface de Keith Gessen.

Photo de Kristine Larsen.

Orwell est ici, ici et .

 

…On the other hand, not all propaganda is art.

 

Repost 0

Présentation

Recherche

Archives