Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 novembre 2011 6 12 /11 /novembre /2011 14:55

 

 

 

Faustroll-Cingria.jpg

 

 

Présentation du libraire :

(CINGRIA frères et associés). JARRY (Alfred). Gestes et opinions du docteur Faustroll, pataphysicien.

Paris, Bibliothèque Charpentier, 1911, in-12, reliure bradel plein papier à motifs floraux à rubans sur fond noir, type papier peint, pièce de titre manuscrite de parchemin, tête cirée rouge, non rogné, 121 p. (reliure de l’époque). Édition originale. Exemplaire ayant appartenu au peintre genevois Alexandre CINGRIA, qui curieusement n’a fait conserver de l’ouvrage que la première partie (121 pages pour 315) et la table des matières en prenant soin d’apposer une étiquette pour masquer sur la page de titre et de faux-titre “Spéculations”, la seconde partie du volume. Cet exemplaire, très rustique d’aspect, voire hybride, est par son étrangeté et sa provenance tout à fait désirable. Le cachet du peintre, de forme ovoïde est serti d’une couronne où le nom Alexandre Cingria se détache sur un fond noir. S’il est probable que C. F. Ramuz rencontra Alfred Jarry à la Closerie des Lilas ou ailleurs durant son long séjour parisien, c’est à coup sûr Charles-Albert, le turbulent frère d’Alexandre, qui fit découvrir dans le cercle de ses amis siégeant à la table ronde de la rédaction des Cahiers Vaudois la personnalité et les livres du père de Faustroll. “J’attache une très grande importance à Jarry” dit-il, “Il n’y a que lui qui puisse nous sauver des mélomanes et des Pécuchets de la peinture et d’une littératuraille qui n’engendre que de petites crottes”. Très tôt favorable à une “jarryniana”, il ira s’enquérir auprès de Valette des formalités et des droits pour entreprendre une réédition des Jours et des nuits. Projet qui restera sans suite. Notons enfin, pour terminer cet épisode du Père Ubu chez les Helvètes, que c’est à Lausanne qu’une édition des œuvres complètes vit le jour, même si son principal mérite ne fût que d’être la première, et aussi que le peintre René AUBERJONOIS, ami d’Alexandre et de son frère, qui la saluera avec force, illustrera une édition d’Ubu roi chez Eynard en 1952.

 

 

Repost 0
12 novembre 2011 6 12 /11 /novembre /2011 14:35

 

 

 

Russolo.jpg

 

Luigi Russolo, Premier concert de bruiteurs futuristes, Milan, Tipo-Litografia A. Taveggia, s.d., carte impr. noir, 1 page recto, format 39,5 x 14,5 cm.

 

Repost 0
Published by shige - dans Avant-garde
commenter cet article
12 novembre 2011 6 12 /11 /novembre /2011 14:11

 

 

 

Il y a quelques jours, en me rendant chez les amis de « Papelart », je me suis égaré et suis tombé sur une librairie comme je les affectionne, c’est-à-dire ne proposant que des livres d’avant-garde (beaux-arts et littérature).

Je ne résiste pas à l’envie de partager une sélection des œuvres extraites du catalogue en ligne.

 

 

La-Main-a-plume.jpg

 

Papillon du groupe La Main à plume, 13,5 x 10,8 ; sans date, mais la partition en zone Nord et Sud permet de le situer après le 11 novembre 1942. Au verso on trouve un poème de Noël Arnaud.

 

Le site de la librairie Fourcade est ici et leur adresse est le 3 de la rue Beautreillis dans le IVe arrondissement à Paris.

D’autres papillons de La Main à plume figurent ici.

 

 

Repost 0
Published by shige - dans Avant-garde
commenter cet article
11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 14:26

 

 

 

GS1.jpg

 

« Game Story. Une histoire du jeu vidéo »
jusqu’au 9 janvier 2012

 

Présentation du Grand Palais :
Apparu au début des années 1970, le jeu vidéo est un média jeune qui n’a cessé d’évoluer et de se perfectionner jusqu’à devenir de nos jours une industrie culturelle majeure.

Dès son apparition, ce nouveau média a fait l’objet de nombreuses discussions et analyses s’intéressant essentiellement à l’impact social ou personnel de son utilisation. Cette exposition vise donc à l’aborder sous un angle différent, esthétique et culturel.

À travers 80 jeux, consoles et ordinateurs que le public est invité à manipuler, l’exposition retrace l’histoire du jeu vidéo de son apparition dans les années 1970 à nos jours. Interactive, elle évoque les univers, séries, genres et styles graphiques qui lui sont associés. Mêlant image animée, musique, dialogues, scénarios complexes et interactivité, le jeu vidéo est devenu au fil du temps un objet culturel à part entière et un véritable mode d’expression.

Exposition organisée par la Rmn-Grand Palais avec la collaboration du Musée des Arts asiatiques - Guimet et de l’association MO5.com.

Présentation plus complète ici.

JH1.jpg

 

« Des jouets et des hommes »
jusqu’au 23 janvier 2012

 

Présentation du Grand Palais :

« Le joujou est la première initiation à l’art », Charles Baudelaire.

Mille jouets de l’Antiquité à aujourd’hui réunis dans cette exposition, c’est un rassemblement exceptionnel et totalement inédit par son ampleur et son ambition : poupées antiques, poupées princières, Barbie, trains, avions, bateaux, ours de tous poils, automates presque vivants, jeux vidéo batailleurs, figurines en plomb ou en plastique, soucoupes volantes, arches de Noé et même un Père Noël dans un avion.

 

JH2.jpg

 

Des jouets et des hommes présente une histoire du jouet occidental et met en lumière son importance dans l’éducation de l’homme depuis sa naissance. L’exposition interroge les rapports ambigus que les enfants entretiennent avec la reproduction en miniature du monde des grands. Comment s’emparent-ils de cette réalité à leur échelle, toujours imaginée par des adultes ? Comment les archétypes que sont les poupées, les véhicules ou les figurines de guerre évoluent-ils selon les époques ? Quelles sont les permanences en matière de mimétisme et les ruptures au cours de l’Histoire ? A-t-on toujours rêvé de devenir pompier ou maîtresse d’école ? Autant de questions autour du jouet – et non du jeu, qui lui implique des règles – auxquelles l’exposition tente de donner des réponses scientifiques et néanmoins sensibles.

Cette exposition est réalisée en collaboration avec le Musée des arts décoratifs qui conserve une des plus importantes collections de jouets en Europe. D’autres institutions culturelles françaises et internationales prestigieuses dont le Victoria & Albert Museum à Londres, le Musée du jouet à Nüremberg ou encore le Strong à Rochester (É.-U.), ainsi qu’un grand nombre de collections particulières européennes ont permis de rassembler de nombreux objets.

JH3.jpg

Qu’ils soient fabriqués en série ou par des artistes de renom comme Alexandre Calder, Felix Garcia Torres ou Benjamin Rabier, qu’ils soient exceptionnels ou échoués sur la moquette des chambres d’enfant, ces jouets nous racontent le monde, ses évolutions, son histoire, souvent de façon décalée ou dans un mimétisme confondant. Une iconographie importante et très variée – tableaux, affiches, sculptures, films, jeux vidéo, clips – complète ce panorama.

Présentation plus complète ici.

 

JH4.jpg

 

Un grand merci à Yvan qui m’a parlé dans le détail de toutes ces expositions. Je lui fais cadeau de cette Aston Martin, qui est un de mes jouets préférés.

 

JH5.jpg

 

 

Repost 0
11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 04:34

 

 

 

Magic-of-Lewis-Carroll.jpg

 

Nouvelle édition chez Penguin en 1975, l’originale datant de 1973 (Londres, Thomas Nelson & New York, Simon and Schuster).

 

 

Repost 0
11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 03:10

 

 

 

Vogue-1955.jpg

 

Modèle : Carmen Dell’Orefice. (Pour l’anecdote, cette dame née en 1931 continue à se produire lors de défilés de mode.)

La photo vient d’ici.

 

Repost 0
Published by shige - dans Photographie
commenter cet article
11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 02:31

 

 

 

MGG-1.jpgMGG2.jpgMGG3.jpgMGG4.jpg

 

Il faut absolument éviter de s’y rendre dans la journée, car Nicolas Sarkozy doit inaugurer le musée et on sait que lorsque le président débarque en province, c’est un bordel monstre.

Le site du musée est ici.

 

Repost 0
Published by shige - dans 1914-1918
commenter cet article
10 novembre 2011 4 10 /11 /novembre /2011 23:27

 

 

 

Frank-Zappa-1970.jpg

 

Repost 0
Published by shige - dans Musique
commenter cet article
10 novembre 2011 4 10 /11 /novembre /2011 22:53

 

 

 

flyer-soviets.jpgHomo-Sovieticus.jpg

 

J’ai appris cette semaine seulement l’existence de cette exposition qui s’est achevée il y a deux mois. Elle est actuellement présentée à Kiev. C’est plus éloigné que Dinard, mais peut-être y a-t-il parmi vous de grand voyageurs ou d’inconsolables nostalgiques de l’U.R.S.S.

Merci à Benoît pour la carte postale.

 

Repost 0
10 novembre 2011 4 10 /11 /novembre /2011 22:31

 

 

 

Fabrique.jpg

 

Toutes les informations sont sur le site d’Attac.

Merci à Jacques !

 

Repost 0

Présentation

Recherche

Archives