Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 03:15

 

 

 

Bresil074.jpg

 

Je cherchais des images des merveilles des musées d’arts africains, océaniens, amérindiens et d’archéologie méditerranéenne du Centre de la Vieille Charité à Marseille. Ce qui est disponible en ligne est d’une pauvreté sans nom. Du coup, j’ai repris cette carte postale de la collection Henri Gastaut qui montre une tête-trophée (ou tête-aimée, ais-je ajouté au stylo au dos de la carte) d’une hauteur de 43 cm et qui vient de Mundurucu au Brésil. Dans le même espace se trouve le Centre international de poésie (CipM) qui est un endroit très sympathique et qui compte une bibliothèque sans pareil.

Vous ne pouvez pas vous rendre à Marseille sans faire la visite de ces salles, c’est aussi bête que d’ignorer le musée d’art brut lorsque l’on se trouve à Lausanne, c’est dire.

 

Repost 0
18 novembre 2011 5 18 /11 /novembre /2011 18:51

 

 

 

Gabriel-Bella_La-Festa-del-Giovedi-in-Piazetta-1740.jpg

Gabriele Bella, La Festa del Giovedi Grasso in Piazzetta, 1740, huile sur toile,
Fondazione Querini Stampalia, Venise.

 

« Casanova, la passion de la liberté »

À la BNF jusqu’au 19 février 2012

 

Présentation de la BNF :

La BnF a acquis en février 2010 le splendide manuscrit, écrit en français, de l’Histoire de ma vie de Giacomo Casanova (né à Venise en 1725, mort à Dux, en Bohême en 1798).

Pour célébrer cet événement, elle consacre une grande exposition à cet étonnant personnage et écrivain. Le nom de Casanova a longtemps été synonyme d’« homme à femmes », un Casanova ou un Don Juan étant des termes plus ou moins interchangeables. S’il y a une différence dans la manière dont ces deux personnages conçoivent la séduction, il n’y a aucune commune mesure dans leur statut : Don Juan est une création légendaire, Casanova a été créé par Casanova lui-même, aussi talentueux pour l’art de la mise en scène que pour l’allant de la narration. Le but premier de cette exposition est de révéler cette force d’écriture au grand public. Et, dans le même mouvement, d’entraîner le visiteur sur les pas de cet extraordinaire aventurier du plaisir. Toujours soucieux de ne jamais sacrifier sa liberté ni à une femme, ni à une cause, ni au goût de la possession, Casanova est un infatigable voyageur. Ouvert à toutes les rencontres, il parcourt les routes de Venise à Madrid en passant par Moscou, et incarne, entre ombres et lumières, des facettes contrastées de son temps. Le scénario de l’exposition est construit comme une pièce en dix actes (à l’image des dix livres que comporte le manuscrit) qui invite à la découverte du monde sensuel, audacieux et baroque de Casanova. À travers la présentation de pièces exceptionnelles (gravures, peintures, sculptures, vues d’optique, objets, collections d’étoffes, films et musiques), l’exposition fait appel à tous les sens du visiteur. L’inventive mise en scène de Massimo Quendolo transmet la formidable énergie et la magie qui animent Casanova.

La présentation et l’image du haut viennent de la BNF.

 

CasanovaTournon.JPG

Rue de Tournon, dans le VIe arrondissement de Paris.

 

Je remercie Hania pour ces informations.

Il a été question du manuscrit de Histoire de ma vie de Casanova ici.


Repost 0
10 novembre 2011 4 10 /11 /novembre /2011 22:53

 

 

 

flyer-soviets.jpgHomo-Sovieticus.jpg

 

J’ai appris cette semaine seulement l’existence de cette exposition qui s’est achevée il y a deux mois. Elle est actuellement présentée à Kiev. C’est plus éloigné que Dinard, mais peut-être y a-t-il parmi vous de grand voyageurs ou d’inconsolables nostalgiques de l’U.R.S.S.

Merci à Benoît pour la carte postale.

 

Repost 0
4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 18:11

 

 

GALERIE-A-PAIRE-PIGNON-ERNEST.jpg

 

Présentation de la galerie :

Les estampes d’Ernest Pignon-Ernest réunies pour cette exposition sont des tirages numériques pigmentaires réalisés au Studio Franck Bordas à Paris, pour les éditions de la Galerie Lelong. Toutes sont tirées sur papier Hahnemühle Photo Rag.

Pour chaque estampe, la date figurant en fin de titre est celle de l’intervention réalisée par l’artiste. Celle indiquée en fin de légende est celle de la conception et impression de l’estampe. Toutes les estampes sont signées, numérotées de 1 à 40, et titrées par l’artiste.

Parmi les 14 estampes de cette exposition, on trouvera format 80 x 60 cm, Parcours Maurice Audin, Alger 2003, Pablo Neruda, Santiago-1981, Stravinky, Concert baroque-1982, Verdi, Concert baroque-1982, Immigrés-Avignon-1975, Parcours Genet-Pont de Recouvrance-2006, Artaud-Portraits-1997, Rubens-Anvers-1982.

 

P1030816.jpgP1040344.jpg

 

Le site de la galerie est ici.  

 

Repost 0
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 18:50

 

 

 

manufrance.jpg

 

Olivier Favier (On dormira jamais) m’a suggéré des expositions qui, malheureusement, nécessitent de prendre le train pour les visiter. Je passe tout de même le relais.

 

Repost 0
17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 14:37

 

 

 

L1.jpg

Véronèse, Les Noces de Cana (détail), huile sur toile, 1562-63.

 

Sur le site du musée parisien, une galerie permet de se régaler d’agrandissements de quelques-unes de ses plus belles pièces (peintures, sculptures et objets d’art). On rêve d’accéder à cent fois plus d’œuvres…

 

L2.jpg

Poignard du Gebel el-Arak (détail), silex et ivoire, vers 3 300-3 200 av. J.-C.,
époque de Nagada, proviendrait d’Égypte.

 

L3.jpgL5.jpgL6.jpgL7.jpgJan Van Eyck, La Vierge du chancelier Rolin (détails), huile sur toile, vers 1435.

 

L8.jpg

Fra Angelico, Le Couronnement de la Vierge (détail),
tempera à l’œuf sur bois, vers 1430-32.

 

L9.jpgL10.jpgL11.jpgGregor Erhart, Marie-Madeleine (détails), tilleul, polychromie originale, 1510.

 

L12.jpg

Pierre Mangot, détail d’un coffret en bois, nacre,
argent doré et émaillé, agates et grenats, 1532-33.

 

Repost 0
8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 18:45

 

 

 

Carton-Serial-Artists-1.jpg

 

carton Talmart verso1

carton-Talmart-verso2.jpg

Prolongation jusqu’au 26 février 2011

 

carton Talmart verso3

 

Repost 0
8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 00:38

 

 

 

Les-Esquimaux-vus-par-Matisse.jpg

 

J’ai appris l’existence de cette exposition hier soir, soit le lendemain de sa fermeture. Comme l’affiche me plait bien et me fait rire aussi (son titre me faisait penser à la chanson de Zappa, Don’t Eat that Yellow Snow), je la mets en ligne. Et puis c’est l’occasion de parler d’un musée que je découvre.

 

Repost 0
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 11:56

 

 

 

Carole-decrochage-28-01.JPG

Repost 0
6 janvier 2011 4 06 /01 /janvier /2011 00:10

 

 

 

Basquiat.jpg

 

Mon titre est réducteur, je voulais dire : la classe absolue. (Jean-Michel Basquiat.)

 

Repost 0

Présentation

Recherche

Archives