Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 octobre 2009 2 13 /10 /octobre /2009 16:08


Repost 0
27 septembre 2009 7 27 /09 /septembre /2009 13:14



@ table !


Exposition du 20 juin au 22 novembre 2009
au Musée international des Arts Modestes
(MIAM) à Sète




Extraits de la présentation du musée :


FoodCulturaMuseum

Le FoodCulturaMuseum est une « institution sans murs » rassemblant d’importantes collections d’objets, d’imprimés, d’« ephemera », d’images, de films, d’articles et autres témoins de projets passés. C’est dans le Pavillon de l’Alimentation lors de l’Exposition universelle de Hanovre en 2000 qu’ont été définis les différents thèmes du FoodCulturaMuseum qui vont du profane au sacré. La Infinity Table, une grande table/exposition, présentait une vision en perpétuelle mouvance de l’univers de la mémoire culinaire. Elle servait de cuisine mais également de table pour les visiteurs.

La Food Cultura est présente dans le parcours de l’oeuvre de Miralda depuis les années ’60. Elle s’est renforcée dans les années ’80 et ’90 avec la
collaboration de Montse Guillén, cofondatrice et chef du restaurant El Internacional à New York mais également de Big Fish Mayaimi et de TRANSeat à Miami. C’est par la recherche et la participation publique à des projets comme Sabores y Lenguas (Tastes & Tongues) et Power Food que la collection et les archives du FoodCulturaMuseum se sont enrichies.

La Fondation FoodCultura prend forme à la fin des années ’90 à Miami et à Barcelone, afin d’explorer, de collectionner, de préserver, de documenter et de présenter les connexions entre nourriture, culture et art.


L’exposition propose une réflexion poétique et critique sur la culture de la nourriture et de l’alimentation, invitant le spectateur à réfléchir sur les correspondances entre nourriture, art et culture.

Ce regard définit un parcours en boucle, présentant les connexions infinies qui existent entre nutrition, énergie, rites et pouvoir ; il fait aussi le constat des liens entre mémoire culinaire, culture populaire, croyances
et aliment/médicament, science, gastronomie et haute culture.

Des œuvres, des objets, des installations, des vidéos de création, des images et des documents seront présentés de façon à proposer un itinéraire-expérience, circulation entre quatre espaces/concepts qui formeront une boucle où le début de la visite deviendra la fin.



Repost 0
15 septembre 2009 2 15 /09 /septembre /2009 08:25



Le Mister Chat s’expose le 17 septembre
Exposition collective parrainé par Jacques Villeglé
Avec PopofArt, Psychoze, Mesnager, Arsen, Seen, Quik


Galerie Alexandre Léadouze
2, avenue de Matignon, Paris VIIIe arrondissement
Métro : Champs-Elysées Clémenceau


M. Chat le 26 avril à Pékin, à l’« Art Beijing 09 ». Les autres photos de la performance se trouvent ici.
Les articles sur Jacques Villeglé : 1, 2, 3, 4, 5 et 6.

Repost 0
8 août 2009 6 08 /08 /août /2009 11:12



Édouard Manet, Guitare et chapeau espagnol, 1862, musée Calvet, Avignon.


Repost 0
3 août 2009 1 03 /08 /août /2009 15:00



La peinture vient du Louvre, la sculpture du Petit Palais.


Repost 0
15 juillet 2009 3 15 /07 /juillet /2009 22:15


Repost 0
15 juillet 2009 3 15 /07 /juillet /2009 01:52

Pour le 340e article de ce blog, dont vous aurez compris qu’il se maintient en France, je veux rendre un hommage à l’ami Joël Hubaut, rencontré il y a un peu plus de dix ans en son fief de Caen. Ses performances et ses multiples activités artistiques ne cessent d’étourdir ; il déborde d’une vitalité et d’une énergie qui font pâlir ses cadets !







Et son actualité :


Les images proviennent de My Space, sauf la dernière.


Repost 0
18 juin 2009 4 18 /06 /juin /2009 15:18

À l’occasion de la sortie de ses quatre nouveaux CD, « 4 études animales », « Exercice spirituel », « Musique acataleptique » et « X, 4, 3 » (productions New Al Dante + Casus Belli, 2009), pressés à 100 exemplaires numérotés de 1 à 100 et valant respectivement de 1 à 100 euros, avec des interventions plastiques de Jean-Luc Parant, Bernard Heidsieck, Maîtresse Cindy et Broutin, Frédéric Acquaviva propose 4 installations sonores, le 19 juin de 18 à 21 h :

Galerie Lara Vincy (47 rue de Seine, Paris 6e, 01 43 26 72 51),
Galerie Incognito (16 rue Guénégaud, Paris 6e, 01 43 25 78 38),
Galerie des Archives (52 rue Mazarine, Paris 6e, 01 43 54 12 64),
Librairie Mazarine (78 rue Mazarine, Paris 6e, 01 46 33 48 37) avec une spatialisation sonore de Maïtresse Cindy.




Site de Frédéric Acquaviva ici.


Repost 0
30 mars 2009 1 30 /03 /mars /2009 14:11








Repost 0
30 mars 2009 1 30 /03 /mars /2009 13:14



 

« William Blake (1757-1827),
le génie visionnaire du romantisme anglais »


Du 2 avril au 28 juin 2009 au Petit Palais



 





Le génie multiforme de William Blake, graveur, illustrateur et poète, célébré au XXe siècle par André Gide et par les surréalistes – Philippe Soupault lui consacre un livre –, fait l’objet d’une rétrospective au Petit Palais.



Les textes de Blake disponibles en français
(liste non exhaustive) :


Chanson d’innocence et d’expérience, traduit par Armand Sedaine, La Tilv, 1997.

Les Chants de l’expérience, traduit par Alain Suied, Arfuyen, 1993.

Les Chants de l’innocence, traduit par Alain Suied, Arfuyen, 1992.

Deux traités sur la religion, traduit par Pierre Leyris, Aubier-Flammarion, 1980

L’Évangile éternel, traduit par Joëlle Abitbol, EST, 1991.

L’Évangile éternel, Les Portes du Paradis, traduit par Pierre Leyris, Aubier-Flammarion, 1977.

Milton, suivi de Le Jugement Dernier, traduit par Pierre Leyris, José Corti, 1999.

Les Écrits prophétiques, traduit par Pierre Leyris, José Corti, 2000.

Le Mariage du ciel et de l’enfer, Arfuyen, 1996.

Œuvres, comprend Esquisses poétiques, Une Ile de Lune, Chants d’innocence et d’expérience, L’Evangile éternel, Les portes du paradis, Deux traités sur la religion, Tiriel, Le livre de Thel, Vala ou les quatre vivants, Aubier-Flammarion, 1974-1983.

Proverbes de l’Enfer, traduit par Angela Esdaile, William Blake & Co, 1996.

Vala ou les quatre vivants, traduit par Jacques Blondel, Aubier-Flammarion, 1983.

Le Mariage du Ciel et de l’Enfer, traduit par André Gide, José Corti, 1942. 

(Source : éditions José Corti et BNF.)
 

 
 

 

Quelques sites :

Blake Digital Text Project
http://virtual.park.uga.edu/~wblake/home1.html

The William Blake Archive
http://www.blakearchive.org/blake/

 

 

Repost 0

Présentation

Recherche

Archives