Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 novembre 2009 4 26 /11 /novembre /2009 03:39



Koji Wakamatsu à Paris
Le vendredi 4 décembre 2009



Rencontre avec Serge Bozon et Koji Wakamatsu animée par Olivier Père
à l’invitation de Jacques Rancière dans le cadre du cycle de rencontre
Cinéma et politique au Centre Pompidou à 18 h 30

Projection de United Red Army à 20 h
à la Filmothèque du Quartier Latin
9, rue Champollion, Paris Ve arrondissement
suivie d’un débat avec Koji Wakamatsu
De délicieux onigiris seront offerts aux spectateurs en début de séance.
Tarif : 5/7 euros
Durée du film : 3 h 10

Renseignements : Blaq Out au 01 42 77 88 20
Centre Pompidou : métro Les Halles, Rambuteau ou Hôtel de Ville
Filmothèque du Quartier Latin : métro Odéon ou Cluny la Sorbonne

 

Repost 0
Published by shige - dans Japon
commenter cet article
25 novembre 2009 3 25 /11 /novembre /2009 21:17

Pour Stéphane du Mesnildot
et Pierre-Olivier Capéran


Il est grand, mince et sec comme un coup de trique. Il vous abordera avec un sourire engageant et une politesse un brin désuète. Sa gentillesse n’a d’égale que sa capacité à vous sortir les pires horreurs en donnant l’impression d’évoquer la pluie et le beau temps.

Il me revient à l’esprit une séance très amusante au centre Georges-Pompidou. Romain intervenait au milieu de traducteurs de l’œuvre de Pierre Guyotat. Prenant la parole pour témoigner de ce qui l’avait attiré dans le livre Tombeau pour cinq cent mille soldats, qu’il avait traduit en anglais, il exposa un récit personnel absolument scabreux. Alors que l’audience s’enfonçait dans un malaise de plus en plus palpable, Romain souriait de l’air du ravi de la crèche…

Que la chose soit entendue, Romain Slocombe ne s’embarrasse ni de préjugés et moins encore de censure. Dessinateur, photographe, cinéaste, romancier et traducteur (Mémoire d’une fripouille de l’excellent  George Sanders), cet artiste aux talents multiples s’est bâti une sulfureuse réputation dans les marges les plus extrêmes de l’érotisme.

Longtemps connu comme dessinateur – qui n’a pas en mémoire les couvertures des romans de Mishima qu’il illustra pour la collection Folio dans les années quatre-vingt ? –, il a été le compagnon de route de Bazooka et a évolué dans la frange la plus avancée du graphisme français. Il publie chez Futuropolis en 1983 le fameux Art médical qui va l’imposer dans le milieu très fermé du fétichisme japonais ; il est à ce titre un des très rares gaijin à être reconnu comme inventeur de forme dans ce pays. (Il est aussi fêté aux États-Unis sous le doux surnom de « Slow Comb » en référence aux ondulations de sa chevelure.)

Ce sont d’ailleurs ses photos sur le thème de l’art médical qui vont entraîner une petite révolution chez Gallimard : il imposera ses visuels en couverture de la « Série noire ». Devant le succès des titres joliment illustrés de ses photographies en noir et blanc, la fameuse collection, plus sobre que ses directeurs, généralisera le procédé.

Parlons-en de ses polars ! Le plus souvent ancrés au Japon (La Crucifixion en jaune, le remarquable Nao), ils disent mieux que quiconque en langue française les spécificités de ce pays. À telle enseigne que je me suis toujours dit que si je devais enseigner cette culture, à l’instar de Bruno Gollnisch à Lyon, je recommanderais ses ouvrages aux étudiants. Dans les détails les plus infimes, Romain témoigne de sa connaissance du territoire et de son amour, volontiers critique, du Japon.

Cette activité de romancier l’a imposé au fil des ans comme un acteur incontournable du genre. Je signale donc deux de ses parutions les plus récentes, en vous avouant que je viens à peine de les découvrir et que je ne les ai pas lus. Il s’agit de Lolita Complex et de L’Infante du Rock, le dernier en date.

Par ailleurs, nous sommes invités à nous rendre à la séance de dédicace de Romain, le vendredi 27 novembre à partir de 18 h, à la Librairie « L’Atelier 9 » au 59 de la rue des Martyrs dans le neuvième arrondissement de Paris. Le métro le plus proche est la station Pigalle et le téléphone est le 01 48 74 30 74.


Repost 0
Published by shige - dans Japon
commenter cet article
25 octobre 2009 7 25 /10 /octobre /2009 03:49

 

 


Quelques couvertures de la revue du cinéma japonais Art Theatre Guild dont il a déjà été question ici, grâce à Stéphane du Mesnildot. Les numérisations viennent du site spécialisé Nihon Cine Art.


Repost 0
Published by shige - dans Japon
commenter cet article
16 septembre 2009 3 16 /09 /septembre /2009 03:24


Saké de la marque Nobu (source : ffffound!).

Repost 0
Published by shige - dans Japon
commenter cet article
16 septembre 2009 3 16 /09 /septembre /2009 00:35



Pink Tentacle est un blog exclusivement centré sur le Japon. L’animateur du site, dont l’adresse est indiquée ci-contre, est un amateur de graphisme (il y a de très belles choses de notre ami Tadanori Yokoo), de peinture, de design ; fan de robotique, il couvre à peu près tout ce qui sort dans ce domaine. Il y a énormément de vidéos, de nombreux liens, souvent passionnants, bref, c’est une très agréable adresse.

De haut en bas : des affiches brésiliennes
qui superposent des icônes japonaises pour vendre des Cup Noodles (laliment de base du Shigenobu), une autre publicité de Issey Miyake sous forme de sushi, des estampes démoniaques de Kyosai Kawanabe, un Gundam pour les filles (dans le même genre, mais inversé, voir la série Hello Kitty! ici et ) et un Gundam géant pour Yvan Laurence, Tokyo fish-eyes (la page sur Flickr est à ne pas manquer), le concept-car robotique de Mazda, les illustrations contemporaines de Ken Taya (site), Otomo Shohei (site) et celles légèrement plus anciennes d’Aquirax Uno, les fleurs de Makoto Murayama, un deuxième robot géant à Roppongi et pour finir de mignons petits poissons rouges (eh oui, je suis un tendre).











Repost 0
Published by shige - dans Japon
commenter cet article
5 septembre 2009 6 05 /09 /septembre /2009 23:15

 

 


En mai dernier, j’évoquais ce très bon film de 1969 en mettant en ligne des affiches et des captures d’écran dénichées sur Internet. Stéphane du Mesnildot, dont j’ai donné à lire ici un article sur Wakamatsu et vivement conseillé son remarquable entretien filmé de Jean-Pierre Bouyxou, revient du Japon où il est miraculeusement tombé sur une publication comprenant le scénario et des images de Nos funérailles en rose. C’est à voir sur son blog, Les films libèrent la tête.


Puisqu’il est question d’œuvres cinématographiques japonaises marginales, je signale que des films « Pink-eiga » sont programmés à l’étrange festival ces jours-ci – ils sont tous interdits aux moins de 16 ans.



Repost 0
Published by shige - dans Japon
commenter cet article
5 août 2009 3 05 /08 /août /2009 03:52


Pochoir de Pimax (Paris, août 2009).


L’ami Yvan Laurence, cofondateur de la revue Animeland, s’est exprimé très récemment à la radio ; il évoquait le parcours de Go Nagai, le créateur de Goldorak. C’est donc un sujet de la plus haute importance. Vous pouvez réentendre ce programme ici, et même le conserver s’il vous plait bien.



En passant, je signale que se tient jusqu’au 27 septembre 2009 à la Galerie des Bibliothèques (22, rue Mahler, Paris, IVe), une exposition du collectif Clamp qui fête ses vingt ans. Je vais certainement en reparler après une visite que j’espère imminente.



Photo : Baptiste Giroudon.



Repost 0
Published by shige - dans Japon
commenter cet article
5 juillet 2009 7 05 /07 /juillet /2009 08:10



The Beatles, Tangerine Dream, Santana, Emerson, Lake & Palmer, Earth, Wind & Fire, le film « The Trip », Yukio Mishima, etc.

Les images viennent, principalement, des sites suivants :
http://www.pinktentacle.com/
http://ajourneyroundmyskull.blogspot.com/




Repost 0
Published by shige - dans Japon
commenter cet article
1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 07:59



La photo vient de la collection de Will Schofield (A journey round my skull) qui ne sait pas bien dans quelle circonstance cette image a été prise. On enquête…



Repost 0
Published by shige - dans Japon
commenter cet article
8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 23:32


Après les armes à feu, le bondage : Hello Kitty dans un Love Hotel à Osaka.

Repost 0
Published by shige - dans Japon
commenter cet article

Présentation

Recherche

Archives