Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 15:17

 

 

 

Fiche type d’inventaire du patrimoine
immatériel de la France :
la corrida en France

 

Sur les quatorze pages que compte le dossier, j’en extrais quatre. C’est largement suffisant pour saisir l’esprit qui domine ce pensum.

Il règne dans ce texte une espèce de ferveur qu’aucun des ridicules de la pratique tauromachique ne semble vouloir retenir.

Vous pouvez le consulter dans son intégralité sur le site Terres taurines.

 

 

Inventaire tauromachie-1

* * *

 

Inventaire tauromachie-3

* * *

 

Inventaire tauromachie-10Inventaire-tauromachie-11.jpg

 

Repost 0
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 14:41

 

 

 

Nonalahontefrancaise1.jpg

Nonalahontefrancaise2.jpgNonalahontefrancaise3.jpg

 

Revendication soutenue par 159 structures. La liste et leur adresse Internet est donnée ici dans la colonne de droite.

 

Repost 0
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 14:07

 

 

 

corrida1.jpg

 

« M. Mitterrand, merci pour la
corrida “patrimoine immatériel” »

Par Armand Farrachi, Libération du 3 mai 2011

 

 

À Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture

 

Monsieur le ministre,

Vous venez d’inscrire la corrida au patrimoine immatériel de la France, « comme la tarte Tatin », précisez-vous avec humour. Merci pour cette action courageuse, urgente et désintéressée qui, grâce aux jeux du cirque, rapproche la France du président Sarkozy de la Rome impériale. Il fallait oser affirmer que la torture des animaux appartient désormais à la culture française autant que le supplice des cent morceaux à la culture chinoise, et pour faire du plaisir de quelques-uns l’héritage de tous. Bravo.

Les Français doivent comprendre que torturer à mort un taureau sous les cris de la foule est un acte culturel, un spectacle familial et un divertissement esthétique. Grâce à vous, notre pays, jusqu’alors patrie de Montaigne ou « pays de la liberté », pourra s’enorgueillir d’avoir institutionnalisé la cruauté avec une tarte cuite à l’envers, ce qui nous rendra la fierté d’être Français.

Cette initiative, vous l’avez prise malgré le dégoût qu’inspire cette activité « patrimoniale » à la majorité de la population, et en dehors de toute pression corporatiste, car, chacun le sait, les aficionados n’ont pas plus que les amateurs de la tarte Tatin formé de lobby. Pour défendre les professionnels du gavage, on avait déjà classé la gastronomie au patrimoine culturel, ainsi transformé en arme. Continuez. Aidez les bourreaux qui vous pressent, je le sais, de protéger la chasse à courre et les combats de coqs. Que diriez-vous aussi des combats de chiens ? Est-ce à vos yeux de ministre de la culture un spectacle assez délicat ?

Qu’importe si la corrida a été importée en France par Napoléon III ? Qu’importe si elle a été abolie en 1937 par la république espagnole et victorieusement rétablie par le général Franco ? Qu’importe si elle a toujours été le divertissement favori des tyrans, et la principale distraction de M. Fillon, chef du gouvernement dont vous êtes membre ? Le noble art de la banderille et de l’estocade est en danger chez lui, en Espagne, où la Catalogne l’a proscrit, comme la Bolivie ou le Venezuela. Les amis des animaux réclament son abolition. Des députés préparent une loi. Il convenait donc de le défendre, et avant les élections. Dépassez même les nationalismes étroits. Pourquoi le gouvernement de droite « décomplexée » dont vous êtes le digne ministre désapprouverait-il qu’on inscrive au patrimoine immatériel mais néanmoins sanglant de l’humanité la lapidation des femmes adultères comme en Iran, l’excision des petites filles comme en Afrique ou la guillotine sur la place publique, comme au bon vieux temps, spectacles propres à rendre aux citoyens le sens de la morale, de la famille et de la vertu ?

Gardons l’espoir de voir bientôt ces traditions tenues, comme la corrida et la tarte Tatin, pour les plus beaux fleurons de notre civilisation. Car chacun sait maintenant qu’on peut compter sur vous.

 

corrida2.jpg

 

Armand Farrachi est ici, ici et .

 

Repost 0
2 mai 2011 1 02 /05 /mai /2011 21:15

 

 

 

Répression contre le mouvement animaliste en Autriche

Résumé des événements de mai 2008 à mai 2011

 

Mai à septembre 2008

Le 21 mai 2008 plusieurs organisations de protection animale ou de promotion des droits des animaux ont été victimes d’opérations policières violentes en Autriche : perquisitions brutales dans les bureaux et domiciles privés, saisie des ordinateurs et autres matériels et documents, mise en détention provisoire de 10 militants, sans qu’aucun délit précis ne soit imputé à chacun d’eux : ils sont collectivement présumés membres d’une organisation criminelle et sont arrêtés en usant d’une loi d’exception (article 248a du code pénal) destinée à lutter contre le terrorisme et le crime organisé.

Un des prisonniers a été libéré le 13 août 2008 et les 9 autres le 2 septembre, après plus de 100 jours de prison. Toutefois, la justice ne retire pas l’allégation selon laquelle ils formeraient une organisation criminelle ; ils restent sous la menace d’un procès. Le matériel saisi n’est pas rendu aux associations, bien qu’elles ne fassent l’objet d’aucune poursuite de la part de la justice autrichienne.

Des voix de plus en plus nombreuses s’élèvent pour dénoncer une atteinte aux droits humains et une tentative de paralyser par un coup de force un mouvement associatif dont les succès dérangent les filières de productions animales. Parmi ces réactions, celle de Florence Burgat dans un article publié le 5 septembre. Le 5 septembre 2008 était également une journée de mobilisation internationale, relayée notamment en France.

 

Printemps 2009 : le projet d’inculpations refait surface

La menace d’une réactivation de l’offensive contre le mouvement animaliste via l’article 278a s’est précisée au printemps 2009, laissant présager des inculpations. Alors que la décision (inculper ou non) est entre les mains de la ministre de la Justice, en Autriche, la mobilisation citoyenne est intense : des ONG (dont Amnesty International), des politiques, des universitaires, des journalistes dénoncent une atteinte inadmissible au droit d’expression et aux libertés politiques. À l’extérieur des frontières autrichiennes, le mouvement de solidarité s’organise notamment à travers la journée de solidarité internationale du 10 juin.

 

Août 2009 : les inculpations tombent

Le 20 août 2009, les 10 militants qui avaient été placés en détention provisoire en 2008 ont été inculpés au titre de l’article 278a du code pénal autrichien. Trois autres inculpations ont suivi. Le procès des 13 militants s’est ouvert le 2 mars 2010 (Lire les résumés des comptes rendus d’audience). Ils risquent jusqu’à 5 ans de prison.

Qui pourra encore protéger les animaux si les lois sur « les organisations criminelles » sont détournées pour réduire leurs avocats au silence ? Qu’adviendra-t-il de nos libertés en Europe si, en Autriche ou ailleurs, l’arsenal anti-terroriste continue à être utilisé pour emprisonner et traduire en justice des personnes sur la base de dossiers à charge vides ?

 

2 mai 2011 : acquittement prononcé sur tous les chefs d’accusation !

 

Toutes les informations sur le site de L214.

 

Repost 0
20 avril 2011 3 20 /04 /avril /2011 21:55

 

 

 

23avril.jpg

 

23avril---copie.jpg

 

L’affiche est ici.

 

Repost 0
20 avril 2011 3 20 /04 /avril /2011 02:56

 

 

 

iggypop.jpg

 

Iggy Pop Slams Canada’s Seal Slaughter

 

Rock and Roll Hall of Famer Iggy Pop is raising his voice against Canada’s horrific seal slaughter. Each year, the Canadian government allows sealers to descend on the ice to club hundreds of thousands of seals to death and sell the animals’ pelts on the international fur market. Sealers routinely hook these fuzzy creatures in the eyes, cheeks, or mouth to avoid damaging their fur and then drag the animals across the ice. The seal-hunters crush baby seals’ skulls in with their clubs before they skin them. The Stooges’ front man has joined forces with PETA to denounce the seal slaughter by starring in a public service announcement and spreading the word that “Canada’s club scene sucks.”

Iggy shares his thoughts about this bloody business with PETA and explains, “[T]he screams of horror from the animals that watch the first other ones be bludgeoned—they don’t even try to run. They don’t know what’s gonna hit ‘em. I don’t think anyone who’d seen that would want to wear fur.” The U.S. and the European Union have banned seal products, and many world leaders—including President Barack Obama and His Holiness The Dalai Lama—have denounced the massacre. It’s time for Canada to wake up and trade their cruelty for compassion!

The annual seal slaughter will continue unless people like you speak out and take action to stop it, so please add your voice to the global outcry against Canada’s shameful seal massacre. Please write to Canadian Prime Minister Stephen Harper as well as Canadian ambassadors around the world and demand that they bring the massacre to an immediate end.

 

Peta.jpgP2.jpgp4.jpgP5.jpgP9.jpgP10.jpgP11.jpgP18.jpgP19.jpg

 

Le clip est ici. Attention ! les images sont violentes, vous devez éloigner les enfants de l’écran d’ordinateur.

Le site de Peta en anglais est ici, celui en français .

 

45228690001_820002811001_explore-elsewhere-thumb-bc.jpg

 

Repost 0
14 avril 2011 4 14 /04 /avril /2011 21:12

 

 

 

Marche-contre-la-vivisection.jpg

 

Le site de cette campagne annuelle est ici.

J’ai mis plusieurs articles l’an dernier sur le même sujet : tapez vivisection dans la recherche (attention ! il y a des images très choquantes).

 

Repost 0
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 12:29

 

 

 

Respectons.jpg

 

Repost 0
8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 04:40

 

 

 

David-Gray.-Abattoir-aux-environs-de-Pekin.jpg

 

Abattoir dans les environs de Pékin en Chine

 

David-Gray-detail1.jpgDavid-Gray-detail3.jpgDavid-Gray-detail2.jpg

 

David Gray, photographe à l’agence Reuters, vit et travaille à Pékin.

La photo est disponible ici.

 

Repost 0
8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 04:01

 

 

 

Armand.jpg

 

Il y a un mois, j’avais donné l’annonce du livre collectif La Raison des plus forts paru chez IMHO dans la collection « Radicaux libres » que dirige Armand Farrachi. Je viens de dénicher une plus grande image de la couverture, je la remets en ligne. Comme je ne l’ai pas lu, il est probable que j’y reviendrais pour une troisième couche – je me répète, je me répète, mais le sujet est essentiel.

Vous pouvez acheter cet ouvrage, parmi d’autres qui prennent la défense de la cause animale, à la boutique de L214. Autant que le blé serve à une association qui se bat sans relâche et sans moyen.

 

Safran Foer L'OlivierSafran Foer Penguin

J’en profite pour montrer la couverture de Faut-il manger les animaux ? du romancier américain Jonathan Safran Foer (à L’Olivier ici, chez Penguin là-bas), dont tout le monde parle. Il n’y a pas de raison pour que je ne le fasse pas non plus. Simplement, j’ajouterai que sur le même sujet et plus spécifiquement sur la situation française, le livre Bidoche paru en septembre 2009 n’a pas connu le même écho et les simplets des Inrockuptibles n’en avaient pas fait leur couverture. Son auteur Fabrice Nicolino n’a pas compris qu’il faut naître Américain pour plaire aux blaireaux.

Inrockuptibles.jpg

 

De mon côté, je ne devrais pas trop la ramener car j’ai promis en mars dernier d’en parler, et ce n’est toujours pas fait – mais enfin, je ne suis pas journaliste non plus, et je ne fais pas l’opinion.

 

Repost 0

Présentation

Recherche

Archives