Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 21:04

 

 

 

bilal_christin.jpg

 

Présentation ici.

Repost 0
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 18:34

 

 

 

Fuentes.jpg

 

Repost 0
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 16:44

 

 

 

4-juillet.jpg

 

Pierre Guyotat à la cinémathèque française
le 4 juillet 2011 à 18 h 30

 

À la suite de la projection du documentaire, Guyotat en travail (2011, 85’), Dialogue avec Pierre Guyotat, en présence du cinéaste Jacques Kebadian. Animé par Bernard Benoliel.

Depuis plus de dix ans, Jacques Kebadian filme Pierre Guyotat, l’auteur entre autres de Tombeau pour cinq cent mille soldats (1967), Éden, Éden, Éden (1970), Prostitution (1975), Le Livre (1984), Progénitures (2000), Coma (2006), Arrière-fond (2010). Dans Guyotat en travail, Kebadian filme l’auteur en train de composer, en direct, son dernier livre, Arrière-fond, puis d’en interpréter le texte définitif, quelques mois plus tard, au Festival d’Avignon. Guyotat, ici, dicte à une amie peintre, le texte qu’il invente au fur et à mesure des séances. Il s’agit donc d’une improvisation : on entend et on voit le texte en train de se faire, de se préparer dans l’esprit de l’auteur, de sortir de sa bouche, les hésitations, les retours, les commentaires, souvent drôles, l’inquiétude, la tension, le soulagement ; l’acte poétique sorti de son secret.

L’ensemble de ces images et sons (entretiens, performances, séances de travail, lectures commentées à Paris VIII de 2000 à 2004, actes publics, etc.), conservé au département de l’audiovisuel de la BnF, fera l’objet d’un portail, Guyotat par le son et l’image et d’une édition dvd : Histoire de la langue française par les textes.

 

Pierre Michon à l’Institut français de Pékin
le 2 juillet 2011

 

Invité du forum international sur les littératures du monde à l’Université de Pékin, Pierre Michon sera présent à la Médiathèque de l’Institut français pour une rencontre avec ses lecteurs.

Lecture de Les Onze (Verdier, 2009) par Pierre Michon.

 

Les-Onze.jpg

 

Repost 0
16 décembre 2010 4 16 /12 /décembre /2010 22:37

 

 

marche-noir.jpeg

 

L’excellent éditeur de Dvd Choses vues sera présent à l’espace ÉOF à Paris, dimanche prochain de 14 à 22 h. Tous les détails ici, sur son blog.

 

Repost 0
11 novembre 2010 4 11 /11 /novembre /2010 17:30

 

 

TARIQ_ALI3.JPG

 

Repost 0
11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 20:42

 

 

Affiche-EFEO-15-octobre.jpg

 

Repost 0
7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 14:16

 

 

« “Punir pour ne plus avoir à punir” : la peine
de mort dans la tradition juridique chinoise »

Dimanche 10 octobre à partir de 18 h
En langues française et chinoise
Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles
À l’Auditorium du Centre culturel français

 

Présentation du Centre :

À l’occasion de la Journée mondiale contre la peine de mort, le dimanche 10 octobre, le CCF vous invite à une conférence de Jérôme Bourgon avec la participation de Stéphanie Balme.

Jérôme Bourgon est directeur de recherche au Centre national de Recherches Scientifiques (CNRS), actuellement affecté au Centre d’Études Français sur la Chine Contemporaine (CEFC) de Hong Kong. Ses travaux portent sur l’histoire de la modernisation du droit chinois, du dixième siècle à nos jours, en passant par la pratique des supplices chinois.

Il est l’auteur de nombreux articles dans de grandes revues scientifiques telles que Annales histoire et sciences sociales, Les actes de la recherche en sciences sociales, Late Imperial China, et co-auteur de Death by a Thousand cuts, publié aux Presses universitaires de Harvard.

Stéphanie Balme est chercheur à Sciences Po Paris (Chaire MADP) basée à Pékin. Responsable du programme de recherche pour Sciences Po : “Justice, Law and Society in China”, elle est professeur invitée à la faculté de droit de l’Université Tsinghua.

Le site du CCF est ici.

 

Supplices chinois
de Jérôme Bourgon

 

Je profite de cette annonce pour signaler un livre/dvd de Jérôme Bourgon, publié à Bruxelles à La Maison d’à côté, éditeur dont il a été question il y a peu à propos de la sortie de L’Imitation du cinéma de Marcel Mariën.

 

Bourgon.gif

 

Présentation de l’éditeur :

Ceci est l’histoire d’un crime commis voici un peu plus d’un siècle dans un empire qui devait bientôt disparaître.

Ceci est l’histoire d’un châtiment terrible, le lingchi ou supplice des « mille entailles », qui est devenu le « supplice chinois » par excellence.

Ceci est l’histoire d’un regard, celui qu’une civilisation – la nôtre – porte sur une autre – celle de la Chine –, assez proche pour qu’elle s’y reconnaisse fugitivement, assez lointaine pour qu’elle repousse cet alter ego avec horreur.

Un DVD regroupe les images des peines et supplices recueillis et analysés, ainsi que les seules photographies du démembrement de Foudjouri, le dernier supplicié ; et leur impact sur la littérature occidentale.

 

Pour commander Supplices chinois et L’Imitation du cinéma, vous pouvez vous rendre sur le site de l’éditeur qui est ici.

 

Pour finir, voici un communiqué de presse de l’association Ensemble contre la peine de mort, au sujet d’un ressortissant français condamné en Chine.

 

ECPM-Chine.jpg

Le site d’ECPM est ici.

 

Repost 0
28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 14:26

 

« Guyotat dicte, Kébadian filme » 

 

J’apprends cela au dernier moment…

En présence de Pierre Guyotat, écrivain.
Projection d’extraits du documentaire de Jacques Kébadian sur Pierre Guyotat dictant son ouvrage Arrière-fond (Gallimard, 2010). 

Le mardi 28 septembre 2010, de 18 h 30 à 20 h 00 

Site François-Mitterrand, Petit auditorium, entrée libre.

 

Repost 0
1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 15:49

 

 

livret-Ragon-1.jpg

 

« Michel Ragon, critique d’art et d’architecture »

Colloque international organisé par l’INHA
Du 3 au 5 juin 2010

 

Galerie Colbert, Auditorium
2, rue Vivienne, 75002 Paris
Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

 

Né en 1924, Michel Ragon se consacre à l’activité littéraire et à la critique d’art à partir en 1948. Après son engagement en faveur de l’Abstraction lyrique, il s’intéresse dès 1956 à l’architecture et, parallèlement à son intense activité de critique, fonde en 1965 le GIAP (Groupe International d’Architecture Prospective). Un récent partenariat avec les Archives de la critique d’art a permis d’inventorier et de numériser 264 lettres inédites relatives à l’activité de Michel Ragon. Ces lettres apportent une lumière nouvelle sur sa double pratique de critique d’art et d’architecture.

Ce colloque s’attachera à explorer la figure du critique, en tant qu’acteur de la scène artistique et « producteur » d’archives livrant de précieuses informations à la recherche sur l’histoire de l’art du second XXe siècle. Il s’agira d’interroger les spécificités de son écriture critique dans ses rapports à l’écriture de l’histoire, à la narration et à la littérature anarchiste, genres auxquels le critique s’est confronté successivement. Les choix défendus par Michel Ragon seront analysés à travers l’étude des différentes facettes qui composent son activité de critique d’art et d’architecture. Tour à tour promoteur de l’École de Paris, de l’Art Brut et du Nouveau Réalisme, Michel Ragon se distingue, en contrepoint de sa défense de l’art français, par la pratique d’une critique d’art « hors les murs », qui le conduit à écrire sur COBRA, sur la « Nouvelle Figuration » européenne et sur la peinture et l’architecture américaines.

 

Comité scientifique
Serge Guilbaut (University of British Columbia), Hélène Jannière (ENSA Paris-La Villette), Richard Leeman (Université de Bordeaux), Jean-Marc Poinsot (Université de Rennes).

Intervenants
Laurent Baridon, Geneviève Breerette, Jill Carrick, Annie Claustres, Michel Giroud, Serge Guilbaut, Hélène Jannière, Karen Kurczynski, Ana Magalhães, Guitemie Maldonado, Claude Massu, Philippe Mathy, Kent Minturn, Jean-Marc Poinsot, Michel Ragon, Dominique Rouillard, Paolo Scrivano, Elisa Capdevila, Cornelia Escher, Roula Matar-Perret, Marine Schütz, Roberta Trapani.

 

  livret Ragon-3

 

L’adresse du site de l’INHA est dans les liens ci-contre.

 

Repost 0
22 mai 2010 6 22 /05 /mai /2010 15:58

 

 

 

MM.jpg

 

Je souhaite un bon voyage à Maxime.

 

Repost 0

Présentation

Recherche

Archives